Port de plaisance de Morgat

MORGAT

Escale sauvage et lumineuse

Le port de plaisance de Morgat

MORGAT

Escale sauvage et lumineuse

Le port de plaisance de Morgat

MORGAT

Escale sauvage et lumineuse




Légendes de Crozon-Morgat

La légende du Kador

A Morgat, la côte s’incurve au sud de la grève et forme « Beg ar Gador », le Cap de la Chaise. Vu de la Mer, les rochers paraissent, en effet, y former un gigantesque siège. A leur extrémité, une arche était dénommée « la Porte ».La légende veut qu ‘elle n’ait point existé de tous temps, mais qu’un jour, des pêcheurs, en danger de heurter les récifs, aient eu recours à Sainte Marine : Beg ar Gador s’ouvrit alors pour leur livrer passage. Hélas, cette arche s’est effondrée en avril 1983.

Les Géants et les Korrigans

Au sud ouest de Crozon et de Morgat s’avance dans la mer, en direction des côtes de Beuzec, la presqu’île dite de la Chèvre, en breton Beg ar C’hawr. C’est bel et bien le promontoire du géant, ou Kawr, l’un des principaux personnages de la mythologie bretonne, dont il subsiste de nombreuses traces dans toute la péninsule armoricaine.
Le souvenir des Géants, d’ailleurs, reste vif dans la région. Au nord du cap de Gawr, la pointe et l’anse de Dinan furent aussi leur domaine. On appelle Château de Dinan l’imposante masse de rochers qui s’y trouve accumulée; ce mot doit s’entendre, d’après l’ancien breton, au sens de « petite citadelle ».
Les Géants y régnaient donc jadis, naufrageurs vivants d’épaves et se repaissant de la chair des matelots noyés. Mais, heureusement pour l’espèce humaine, vivaient non loin de là, dans les jolies grottes qui portent encore leurs noms, les Korrigans, ces petits nains facétieux qui peuplent les endroits déserts. Une nuit, les Géants leur cherchèrent querelle, sans toutefois parvenir à les surprendre, car les korrigans s’étaient aussitôt dispersés dans les rochers. Regroupés, ils enfumèrent leurs ennemis, par de grands feux de goémon, à l’intérieur des grottes, puis, à l’aide d’énormes blocs extraits de la falaise, ils en murèrent les issues.
On peut visiter aujourd’hui, à la Pointe de Dinan, les hautes grottes des Korrigans et admirer deux arcades de rochers surplombant la Percée des Korrigans, et reliant de cette façon la Château à la terre ferme.



Guide touristique de Crozon-Morgat